© 2017 Les Critiques de Nico. Créé avec Wix.com

OUVERT LA NUIT, la critique

19/01/2017

 

 

Confronté à la grève de son équipe la veille d’une première, Luigi, patron de théâtre totalement inconséquent, décide de se jeter dans la nuit parisienne pour tenter de régler une montagne de problème en l’espace de quelques heures.

 

Luigi ne connaît pas la fatigue. Il est affublé d’un smoking qui semble être sa seule tenue. Le monde qui l’entoure n’a aucune emprise sur lui et il se laisse porter par les péripéties que la nuit pose sur sa route. Bref, c’est un personnage de BD, ou mieux, le personnage d’une pièce que l’on ferait sortir de scène, et qui n’aurait aucune connaissance des codes de la vraie vie. Il débarque dans le monde réel et force est de constater que dans ce monde là, Luigi est ce que l’on pourrait appeler un con.

 

Face à lui, la talentueuse Sabrina Ouazani nous apporte le point de vue extérieur à cet univers farfelu. Elle interprète un personnage de jeune femme mature, une stagiaire maman, les pieds sur Terre, que Luigi embarque presque de force dans cette aventure. Elle incarne à merveille la responsabilité face à ce personnage d’homme-enfant en apparence irresponsable. Elle est notre unique point de repère dans la succession de rencontres hétéroclites qui feront le sel de ces tribulations nocturnes.

 

Totalement en roue libre dans un rôle sur mesure, Edouard Baer fait du Edouard Baer, certe, mais c’est un registre qui fait très souvent mouche, par son sens implacable du rythme, du contre-pied et de l’amour du verbe. Acteur, co-auteur et réalisateur, il met en scène avec tendresse, mais sans fard, un monde du spectacle parisien totalement hors sol. Un monde qui peut sembler futile, mais pour lequel certains donnent énormément.

 

Dans la droite lignée du After Hours de Scorsese, qui explorait la nuit New-Yorkaise, il nous emmène dans un Paris où la vie ne s'arrête jamais réellement. Jamais celui de la Tour Eiffel, mais celui de la rue, des bars, des passages et des cours intérieures. Derrière la caméra, il parvient à nous présenter de nombreux portraits et strates sociales, sans jamais l’ombre d’un misérabilisme ou d’un jugement faciles. Tout y est beau à sa façon, même les trajets de nuit dans les bus de la RATP. C’est dire !

 

Je confesse avoir vu Ouvert la Nuit dans les meilleures conditions. Sans a priori le vendredi de sa sortie. A 18h00 à l’UGC Opéra, en plein Paris. Après avoir passé un très bon moment, je suis sorti du cinéma pour me retrouver exactement dans les décors de ce joli film. Une sensation particulièrement agréable. Je me suis d’ailleurs moi-même lancé dans ma propre aventure à la recherche de quelques bières bien fraîches.

 

 

De Edouard Baer

 

Avec Edouard Baer, Sabrina Ouazani, Audrey Tautou...

Genre : Comédie dramatique

Nationalité : France

Durée : 1h37min

 

Date de sortie 11 janvier 2017

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now