LEGO BATMAN, la critique

09/02/2017

 

Batman c’est le meilleur ! Batman c’est le plus fort !! Tout le monde le sait !! Des abdos d’acier au service d’une intelligence sur-développée, agrémentée des bat-gadgets les plus fous. Justicier solitaire, il est le sauveur éternel de Gotham. Et nous dirait lui-même que nous sommes bien en-deçà de la réalité.

Mais face à la plus grande menace que la ville puisse connaître, pourra-t-il faire face avec sa seule bat-génialitude ?

 

Après la très pertinente proposition de La Grande Aventure LEGO, pour lequel la Warner avait accepté que l’on tourne en dérision le célèbre justicier masqué, les petites figurines nous reviennent avec un film entièrement centré sur Batman.
Comme dans le film précédent le personnage est délicieusement imbu de lui-même, il est le super héros le plus cool et le plus aimé de la planète et il le sait. Ce sur quoi repose la plupart des effets comiques de ce film d’animation. On est là pour nous faire rire et aimer Batman, dans ses qualités comme dans ses contradictions.

 

Si je devais résumer ce film avec un seul mot, ce serait “BATPORN”. En effet, on pourrait le taxer de fan service, tant les références sont innombrables. Néanmoins, il ne s’agit pas simplement de clin-d’oeils putassiers (coucou Marvel !), mais d’une réelle plongée dans le monde du chevalier noir.

C’est véritablement un film à niveaux pour ce qui est des références à DC Comics.
En tant que fan, je peux vous affirmer que dans les 30 premières minutes, il y en a environ une toutes les trois secondes. Et pas toujours des plus faciles à identifier. C’est un film qui flatte, certe, mais également qui récompense les lecteurs, spectateurs et téléspectateurs qui ont suivi le plus grand détective du monde depuis plus de 70 ans.  

De plus, LEGO Batman prend le parti absolument génial de s’approprier et d’assumer la globalité de ce qu’à pu être Batman, dans ses interprétations les plus brillantes, comme dans ses errements les plus étranges ou nanardesque (même les plus récents). Il va même jusqu’à se moquer ouvertement de la profusion de films de super-héros de ces dernières années.

Bien que l’univers LEGO permette beaucoup de chose, c’est le premier film du genre à réussir à prendre ce recul, à trouver toute cette honnêteté là.

 

Pour ce qui est du scénario, il est relativement balisé, destiné d’abord à un jeune public. Néanmoins, bien qu’il choisisse de traiter des thématiques simples, celles-ci restent totalement pertinentes vis-à-vis du personnage.

A son service, la même virtuosité technique que La Grande Aventure, qui donne toujours l’impression d’avoir mis en scène de véritable figurines, articulées en stop-motion.

La production prouve une fois de plus que réaliser un film tout de briques n’est pas une limitation technique mais au contraire une force de créativité absolue.

 

En bref, un film d’animation très drôle pour les fans, par des fans !

Mais soyons honnête, qui n’est pas fan de Batman ?

 

(Iron Man est naze)

 

 

 

De Chris McKay

 

Avec Philippe Valmont, Rayane Bensetti, Stéphane Bern, Natoo, Antoine Griezman, Blaise Matuidi...

Genre : Animation

Nationalités : USA, Danemark

 

Sortie le 8 Février 2017

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

© 2017 Les Critiques de Nico. Créé avec Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now